Deux robots japonais ont réussi à se poser sur un astéroïde en mouvement

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

 

Mise à jour de la mission Hayabusa2

Dans le cadre d’une enquête, deux robots japonais ont été envoyés en expédition vers un astéroïde mobile nommé  » Ryugu  » par le biais de la sonde Hayabusa2. Ces deux robots sont les premiers robots mobiles à s’être posés sur la surface d’un astéroïde.

Pour ceux qui ont suivi cet exploit, nous avons enfin une mise à jour ; l’Agence spatiale japonaise affirme que les robots se sont confortablement installés sur l’astéroïde. « Chacun des rovers fonctionne normalement et a commencé à arpenter la surface de Ryugu », a déclaré l’agence.

 Selon le Guardian, le chef de projet de l’agence, Yuichi Tsuda, a déclaré : « Je suis tellement fier que nous ayons établi une nouvelle méthode d’exploration spatiale pour les petits corps célestes »

 

Les deux robots également appelés rovers sont collectivement appelés MINERVA-II1. L’expédition a commencé à prendre de l’ampleur lorsque les deux rovers se sont rapprochés de Ryugu (l’astéroïde) avec une altitude orbitale de 12,4 miles

En arrivant dans un rayon de 100 kilomètres de l’astéroïde, les rovers ont envoyé une photo. La photo comprenait une roche en forme de diamant qui, selon les chercheurs de la JAXA, contient « de l’eau et des matériaux organiques ».

Les chercheurs ont expliqué plus en détail comment la roche peut fournir des informations utiles sur les éléments de vie sur place en disant qu’elle pourrait : « clarifier les interactions entre les éléments constitutifs de la Terre et l’évolution de ses océans et de la vie, développant ainsi la science du système solaire »

 

Qu’est ce que’ Hayabusa2

Hayabusa2 est un vaisseau spatial japonais, successeur de Hayabusa (à lire : à lire : découvrir de nouveaux mangas japonais sur Wakanim !). Il a la taille d’une unité de stockage et est équipé de panneaux solaires. L’engin spatial a subi des tests rigoureux pour s’assurer qu’il reste sur l’astéroïde aussi longtemps que nécessaire.

L’engin spatial a été initialement lancé en 2014 (il a sûrement parcouru un long chemin, n’est-ce pas ?).

 

MINERVA-II1

Les deux robots mobiles sont des rovers sur lesquels sont installées des caméras. Le premier rover est équipé de quatre caméras et le second de trois. Des gyroscopes, des jauges de température, des capteurs optiques et des accéléromètres sont installés sur chacun d’eux.

 

MASCOT

Il y a un troisième rover en ligne qui doit être lancé sur le même astéroïde en octobre prochain. Le troisième astéroïde fait partie de la mission. Ce rover est connu sous le nom de MASCOT et fera une petite explosion pour creuser un cratère exposant les matériaux de l’astéroïde. Ces matériaux serviront d’échantillons qui seront minutieusement observés.Si tout se passe comme prévu, le vaisseau spatial reviendra sur Terre quelque part à la fin de l’année 2021. Ce sera une étape importante dans l’histoire de la NASA si l’échantillon est récupéré avec succès.