Search
Close this search box.

Le sabre du Japon katana : histoire, spécificités, différences avec d’autres sabres et prix

Le katana japonais reste sans doute l’une des armes blanches les plus emblématiques de la culture japonaise. Ce sabre est associé aux samouraïs, des guerriers japonais qui ont dominé l’archipel pendant près de six siècles. Découvrez ci-dessous son histoire et ses spécificités. Nous présenterons également les différents types de lames possibles, les prix et les particularités de son maniement.

 

L’histoire du katana, le fameux sabre du Japon

 

Les samouraïs étaient à la fois des guerriers redoutables et des artistes martiaux chevronnés. Ils avaient besoin d’armes élégantes et efficaces, à leur image. Ayant développé des techniques de forge sophistiquées vers 1400, les forgerons japonais ont alors créé le katana, dérivé du “tachi”. Son nom signifie “à la pointe”. Il s’agit d’une lame ultra résistante et facile à manier, souvent ornée de motifs gravés. Ces derniers lui donnent l’apparence d’une vraie œuvre d’art. Ce nouveau style de sabre japonais, avec sa longue lame en courbe, était parfait pour un samouraï. Il le portait fièrement dans un fourreau appelé “saya”. Symbole de pouvoir et d’honneur, le katana est représentatif de l’âme de ce guerrier. D’ailleurs, son maniement était considéré comme un art en soi. Voilà comment il est devenu une image emblématique de la culture japonaise.

 

Les spécificités du katana japonais

 

Une lame spécifique

Le katana japonais se distingue des autres sabres par sa longue lame, légèrement courbée et à seul tranchant. Celle-ci mesure environ soixante centimètres. Pour la fabriquer, les forgerons japonais utilisent du minerai de fer et du charbon de bois. Ils obtiennent une lame en acier trempé qui sera ensuite recouverte d’une fine couche d’argile. Cela permettra de contrôler la trempe et d’obtenir une dureté différentielle. La lame sera polie pour éliminer les impuretés et avoir un tranchant parfait. L’artisan lui rajoutera aussi des motifs pour obtenir le sabre japonais. 

 

Un maniement unique

À la différence des autres sabres, le maniement du katana est plus complexe. Il nécessite une formation sérieuse et une pratique régulière. Les techniques spécifiques sont généralement enseignées dans les dojos. Elles demandent une grande discipline et concentration. Au début, vous apprendrez avec des modèles en bambou pour garantir votre sécurité. Le katana est souvent associé à l’épée wakizashi comme arme de secours. Ces épées étaient utilisées ensemble dans un style de combat appelé nito-ryu.

 

Quel est le prix d’un katana ?

 

Le katana est une arme de collection qui peut coûter très cher, surtout s’il a été confectionné par un artisan célèbre. Les prix varient de quelques centaines à plusieurs milliers d’euros selon la qualité de la lame, les finitions et la monture. Un sabre du Japon de haute qualité est fabriqué à la main par un forgeron expert qui utilise des techniques traditionnelles. Pour les collectionneurs, les lames avec un mei ou signature du forgeron sont les plus intéressantes. Elles sont aussi les plus coûteuses. Le matériau impacte aussi sur le coût du katana. Vous avez le choix entre :

  • l’acier au carbone ;
  • l’aluminium ;
  • l’acier inoxydable ;
  • l’acier trempé.
Picture of Henry Mailloux

Henry Mailloux

Ancien journaliste et rédacteur pour une revue spécialisée dans le jeu vidéo pendant 6 ans, j'écris maintenant des billets sur Internet pour être directement au contact des lecteurs. Je suis passioné de jeux et de séries, mais aussi de cuisine et de sport.
" La vie c'est comme une boît de chocolats : on ne sait jamais ce qu'on va trouver à l'intérieur. "